Message du Président Babacar J. Diop sur les problèmes de pollution au Sénégal

Message du Président Babacar J. Diop sur les problèmes de pollution au Sénégal

Après en avoir parlé pendant des années, nous devons enfin être prêts à contrôler notre propre avenir énergétique à travers l’action de chaque citoyen conscient de notre part de responsabilité en cette journée mondiale du nettoyage de notre planète. En effet, au cours de ces 50 dernières années, nos émissions de dangereuse pollution carbonée qui menace notre pays ne font que grimper:

– Pendant 35 ans, des femmes et hommes vivent à côté des déchets toxiques de la décharge de Mbeubeuss, un site de quelques 600 hectares qui reçoit chaque jour près de 1 200 tonnes de déchets d’origines ménagère, industrielle, chimique et hospitalière.

Forestation

– Durant des années, des pluies d’une rare violence ont inondé certains de nos quartiers, faisant des dizaines de milliers de déplacés et désorganisant le système de collecte des ordures ménagères. Des autorités sans organisation s‘empressent de mettre en garde la population contre les risques de maladie mais rien à évoluer.

– Au cours d’une année, il n’y a peu dwe ramassages d’ordures. C’est inadmissible pendant la saison des pluies car cela favorise la prolifération des moustiques, du paludisme et d’autres maladies.

Mais pour le bien de nos enfants et de notre avenir, nous devons en faire d’avantages pour lutter contre le changement climatique et la salubrité. Maintenant, il est vrai qu’aucun événement à lui tout seul ne constitue une tendance. Nous pouvons continuer de croire que ces challenges sont énormes face à nos capacités en se contentant d’organiser des sommets pour parler puis ranger nos actions sur des papiers volumineux sans aucun impact de vie ou alors nous pouvons choisir de croire au jugement de la science – et d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Toujours Babacar J. Diop dans ses propos

Maintenant, la bonne nouvelle c’est que nous pouvons réaliser des progrès significatifs sur cette question tout en favorisant une forte croissance économique. Le mot ordure n’existe que dans nos têtes car ces derniers constituent de l’or pour donner vie à une économie beaucoup plus propre, responsable et accessible à la portée de tout un chacun, entrepreneur. Nous pouvons améliorer nos habitudes vis à vis de la salubrité en étant cette propreté que l’on désire dans notre pays avec une éducation de base sur la protection de l’environnement et des conséquences de ces défis.

Jeunesse engagée

Une véritable réforme implique l’établissement d’une voie responsable à la citoyenneté méritée avec une récompense et accompagnement sur des attitudes positives des différents acteurs de notre pays afin d’inciter celles et ceux des femmes et hommes de bonne volonté telles que les associations de jeunes qui s’impliquent dans la réalisation d’un avenir meilleur et “SET”.

ALFI

En cette grande journée, je réitère mon engagement sur ces défis et j’attend chacun d’entre vous comme ces jeunes de Mpal qui ne cessent de m’inspirer à éviter le Grawoulisme et prôner des activités vecteurs de solutions face à nos problèmes sociaux-économiques et culturels.

— Président Babacar J Diop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Welcome to ALFI Volunteers Team

Joins us and get weekly updated e-mail of what do all member leaders  in their community.

Translate »
X