Un jeunesse africaine sans hépatite B : Ndiouga Ba

Un jeunesse africaine sans hépatite B : Ndiouga Ba

La jeunesse de mon pays et de mon continent est une jeunesse très vive et dynamique. Son implication dans les la gestion des pays n’est plus à démontrer. Mais cette rencontre un blocage, un obstacle de santé qui la ruine et la tue à petit feu. Ces maladies qui découlent de l’hépatite B tue ma jeunesse. 10% de ma population dispose de son vecteur, ce virus montre, dévastateur facile à capter et à transmettre . Un partage de salive ou de liquides biologiques suffit quelque fois pour loger, nourrir et rend propice la vie de ce virus. Lutte contre ce virus à travers un vaccin de 3 doses à 8000 f dans les services d’hygiène, hôpital ou laboratoire d’analyse. Une vie vaut mieux que 1.000 milliards. ALFI ! Lèves toi contre ce virus .
Ndiouga Ba, étudiant en doctorat 1 médecine Sénégal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Welcome to ALFI Volunteers Team

Joins us and get weekly updated e-mail of what do all member leaders  in their community.

Translate »
X